En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant de bénéficier d'une navigation adaptée à vos usages et des données correspondant à vos centres d'intérêt. Ces derniers servent également à réaliser des statistiques de visites.

Musique

Dans le cinquième album « Loin » d’Alex Beaupain, on retrouve tout l'art du chanteur : la justesse, la concision et la finesse de l’écriture, la clarté d'un regard faussement distant et jamais cynique.

Depuis son premier disque en 2005, et plus encore ses Chansons d'amour deux ans plus tard (BO du film éponyme de Christophe Honoré), Alex Beaupain se distingue par une implacable lucidité.

Il chante une vérité mise à nue, bien souvent reflet de la nôtre. Alex Beaupain slalome une fois encore entre variété et pop et confie à d'autres l’écriture de la plupart des musiques, La Grande Sophie, Julien Clerc ou Vincent Delerm. Il continue à chanter ses deuils et ses vertiges, les à-coups de l’existence se chargeant de nourrir sa mélancolie. Beaupain se répète-il ? Peut-être. Mais qu’importe puisqu’il nous touche et qu’à travers ses vertiges nous retrouvons les nôtres. Cet album nous serre le cœur et Alex Beaupain reste l’un des auteurs les plus marquants, de la scène actuelle.

Coup de cœur par Florence

Couverture du CD