Celui qui veille

ADULTE - ROMAN

Ce roman nous plonge au cœur de la réserve de Turtle Mountain, grâce aux voix de Thomas Wazhashk, Pixie Paranteau, et de leurs proches. On découvre ainsi le quotidien et les croyances des amérindiens Chippewas, leurs traditions et leurs conditions de vie.

L’histoire se déroule en 1953, dans le Dakota du nord. Thomas, veilleur de nuit, a vent d’un projet de loi du gouvernement le concernant lui et les siens.

Dans cette loi, derrière le terme d’émancipation, se cache la volonté de rayer les réserves et leurs tribus de la carte, et de balayer tous les accords passés précédemment entre les premières nations et le gouvernement des Etats-Unis. Thomas s’engage alors à combattre cette loi pour que sa tribu puisse conserver ses droits.

Nous suivons également Pixie, la seule de sa famille à avoir un emploi salarié, inquiétée par la disparition de sa sœur à Minneapolis.

À travers leurs yeux ils nous dévoilent les rituels des Chippewas, leur langue, le rapport qu’ils entretiennent avec la nature et les animaux, mais aussi le racisme auquel ils font face, et les mauvais traitements que beaucoup subissent lorsqu’ils quittent la réserve.

L’écriture de Louise Erdrich nous dépeint des paysages vivants, colorés et sacrés, un quotidien empreint d’une sorte de magie et d’un lien unique avec le royaume du vivant ; mais aussi une réalité où le confort des plus aisés se confronte à la pauvreté des plus démunis, la modernité de la ville fait face à la précarité de nombreux habitants de la réserve.

C’est un très beau roman, qui plus est autobiographique car inspiré directement de la vie du grand-père de l’autrice. Un écrit qui nous ouvre les yeux sur la réalité historique des Etats-Unis et nous ouvre au monde des Chippewas et à leur intimité.

Coup de cœur par Marie.