En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant de bénéficier d'une navigation adaptée à vos usages et des données correspondant à vos centres d'intérêt. Ces derniers servent également à réaliser des statistiques de visites.

DOCUMENTAIRE

Cette passionnante biographie nous amène sur les traces verticales des frères Abalakov, au destin digne des grandes tragédies slaves. Célèbres alpinistes durant la période stalinienne, ils vont contribuer à l’essor de cette discipline dans une URSS totalitaire en recherche d’exploit.

Ils ouvrent des voies vers les plus hauts sommets de l’Oural tout en rêvant d’Everest. Cependant l’idéologie soviétique rejette l’idée d’une ascension solitaire qu’elle qualifie de bourgeoise, il faut un but et un effort commun. Les frères sont alors contraints à monter des expéditions rassemblant des dizaines de personnes risquant leur vie à tout moment pour tracter jusqu’au sommet des appareils scientifiques aussi lourds qu’inefficaces. Ils iront même jusqu’à emporter un buste de Lénine en fonte

En altitude, le risque est constant, la moindre erreur est fatale et nombreux sont ceux qui ne reviennent pas. Cependant, les frères Abalakov vont vite comprendre que le véritable danger est ailleurs. 1937 est l’année terrible, l’année des purges de Staline. Impassible et aléatoire la terreur soviétique s’abat sur la population. Un des frères ne sera pas épargné, il sera expédié au goulag tandis que l’autre continuera ses exploits. Mais leurs routes se recroiseront…

Cédric Gras fait revivre ces deux sportifs aux destins incroyables, où la gloire et l’horreur se côtoient, où l’exploit se construit dans la douleur et où l’instinct de survie prime. A côté de ces vies bouleversées, c’est toute l’histoire d’une discipline que l’on découvre : les débuts de l’alpinisme et son adaptation à l’idéologie soviétique.

Coup de cœur par Dimitri.

 

alpinistesstaline